Le Certificat de Capacité d’éducateur canin

Il est tout à fait possible d’exercer la profession d’éducateur canin en tant que salarié sans formalités particulière ; il appartient simplement à votre employeur de s’assurer que vous possédez les qualifications nécessaires à ce poste. En revanche il en va tout autrement si vous envisagez d’ouvrir votre propre structure en tant qu’éducateur canin indépendant : vous devez être en possession d’un certificat animalier spécifique : le certificat de capacité d’éducateur canin.

L’article L 214-6 du Code Rural en donne cette définition : ” …l’exercice à titre commercial des activités…d’éducation, de dressage et de présentation au public de chiens et de chats… ne peuvent s’exercer que si au moins une personne, en contact direct avec les animaux, possède un certificat de capacité attestant de ses connaissances relatives aux besoins biologiques, physiologiques, comportementaux et à l’entretien des animaux de compagnie. Ce certificat est délivré par l’autorité administrative, qui statue au vu des connaissances ou de la formation, et notamment des diplômes ou de l’expérience professionnelle d’au moins trois ans des postulants”.

Voyons comment procéder selon le cas de figure auquel vous appartenez.

Titulaire du BP éducateur canin

Rappelons au passage que, bien que non obligatoire pour exercer (il a été instauré en 2005 donc les éducateurs canins ayant effectué leur formation avant cette date n’en sont pas titulaires, sauf à l’avoir passé par la suite), le BP éducateur canin est très fortement conseillé. En tant que seul diplôme officiel dans ce domaine, il atteste d’une solide formation et représente donc un gage de sérieux aux yeux de la clientèle potentielle d’un éducateur canin.

Si vous détenez ce diplôme, il vous suffira d’en joindre la copie à votre demande de certificat de capacité.

Non titulaire du BP éducateur canin

Pour obtenir le certificat de capacité d’éducateur canin, vous devez justifier d’un minimum de connaissances dans ce domaine et pour ce faire, il vous faudra passer une épreuve sous forme de QCM dans un établissement d’enseignement public agricole. Après votre inscription auprès de l’établissement et l’acquittement d’une redevance, vous serez convoqué à une session d’évaluation.

L’évaluation comporte 30 questions sélectionnées parmi 500 questions portant sur 8 domaines :

  • Logement
  • Alimentation
  • Reproduction
  • Comportement
  • Médecine
  • Droit
  • Transport
  • Sélection

Un minimum de 18 bonnes réponses est obligatoire pour la réussite à cette partie de l’évaluation (durée 30 mn, correction automatique). Cette dernière est suivie d’un entretien avec un jury de professionnels.

Présenter cette épreuve suppose une expérience suffisante, qu’elle soit professionnelle ou bénévole : dans le domaine de l’éducation canine, la pratique est primordiale. Pourquoi alors ne pas mettre à profit cette expérience pour obtenir le BP éducateur canin par le biais de la VAE? Le processus est identique que pour toute validation des acquis lorsque l’on peut justifier de trois ans d’expérience.

La demande de certificat de capacité

Elle est à adresser à la Direction Départementale des Services Vétérinaires (DDSV) du département où doit s’exercer l’activité. Après étude du dossier, la DDSV le validera ou non. C’est ensuite le préfet qui délivrera le certificat de capacité.

Le dossier doit comporter les éléments suivants :

  • Identité : nom, prénom, date de naissance
  • Adresse du domicile ou du siège social
  • Photocopie de la carte d’identité ou autre document équivalent
  • Curriculum vitae accompagné des justificatifs concernant les périodes d’exercice
  • Un des justificatifs suivants :
    • copie certifiée conforme du diplôme dans le cas d’une demande au titre de la formation
    • copie de l’attestation de connaissances dans le cas d’une demande au titre de l’évaluation
  • Engagement sur l’honneur de non condamnation pour infraction aux dispositions législatives et réglementaires afférentes à la protection et la santé des animaux.

Le terme de “certificat” ne doit pas prêter à confusion. Le certificat de capacité d’éducateur canin n’est pas assimilé à un diplôme comme dans le cadre d’une certification répertoriée au Registre National des Certifications Professionnelles. Il s’agit ici d’une simple autorisation administrative obligatoire pour exercer.